2020-10-07 Chili, COVID: standby

POUR LES VOYAGEURS

Début octobre, le gouvernement chilien annonce que les mesures sanitaires actuelles sont reconduites pour une durée indéterminée. Voir données COVID dans la section suivante.

En particulier, les frontières sont fermées pour les non-résidents, les déplacements inter-régions sont limités, couvre-feu général, certaines villes sont en quarantaine etc.

Dans le cas de Puerto Williams (comune du Cap Horn) l’accès est limité aux residents et aux travailleurs essentiels.

Conséquence: les expéditions au Cap Horn  prévues à partir de novembre sont en suspens.

Nous espérons que la situation va se normaliser en janvier et février, cad. l’été austral et les grandes vacances au Chili.

DONNÉES COVID

La situation du Chili n’est pas critique mais le pays n’arrive pas à se débarasser du virus.

Après un pic mi-juin (début de l’hiver = « deuxième vague »), le nombre de nouveaux cas est descendu constamment, mais il a atteint un plancher sous lequel il ne baisse plus.

Chaque jour il y a entre 1000 and 2000 nouveaux cas, pour environ 25.000 PCRs (le taux le plus élevé en Amerique du Sud) et entre 25 et 100 morts.

Source: www.gob.cl/coronavirus/cifrasoficiales/

Cependant, l’épicentre de la pandémie est maintenant à Punta Arenas. Malgré une quarantaine stricte, un couvre-feu à 20:00h, etc, la contagion est hors de contrôle.

Source: www.gob.cl/coronavirus/cifrasoficiales/

Puerto Williams est actuellement préservée (2020 10 06: zéro cas actif) grâce à son cordon sanitaire naturel: le ferry hebdomadaire et les petits avions sont réservés aux résidents et aux travailleurs essentiels.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *