2019 10 28 – Chili, Europe, COVID – espoir et désespoir

CHILI: ESPOIR. Pour la première fois depuis la seconde vague (mi-juin) le nombre quotidien de nouveaux cas est tombé sous les 1000.  Dans le Sud (Magallanes), moins de 100 nouveaux cas. On attend les chiffres hebdomadaires et on croise les doigts.

PUERTO WILLIAMS: problème avec la pêche.  Plusieurs bateaux de pêche sont en quarantaine dans la baie de Puerto Williams. Il y a aussi quelques cas entre les familles des pêcheurs.

Source Facebook 2020 10 17.

Explication. Il y a entre 1300 et 1400 bateaux dans le Sud pour la pêche au  crabe des neiges (centolla, king crab) –  source non officielle.  La plupart d’entre eux viennent de Punta Arenas où le taux de contagion est élevé.

La saison termine courant décembre, ensuite les bateaux de pêche s’en retournent et la contagion ne devrait pas s’étendre plus avant.

FRANCE ET ESPAGNE: DÉSESPOIR.  Je suis rentré du Chili durant le pic de la seconde vague (mi juin). Précautions extrêmes, port du masque permanent, couvre feu etc.

ici, au Pays Basque, j’ai été stupéfié par le nombre de touristes et le comportement des gens.

Pas de masque, lavage de mains approximatif, et un comportement grégaire: réunions privées, rues, boutiques, évènements publics, toute opportunité est bonne pour se regrouper.

Plus important, de nombreuses personnes se rapprochent de vous inconsciemment au lieu de garder une distance sécuritaire.

Résultat: deuxième vague, pire que jamais. Nombreuses restrictions en Espagne, et en France, confinement depuis ce soir pour au moins un mois.

Autrement dit, les gouvernements ont anticipé aussi bien que des  poules sans tête.

Bien joué, les gens, et merci, les gouvernements.

2020 10 07 Chili, COVID: standby

POUR LES VOYAGEURS

Début octobre, le gouvernement chilien annonce que les mesures sanitaires actuelles sont reconduites pour une durée indéterminée. Voir données COVID dans la section suivante.

En particulier, les frontières sont fermées pour les non-résidents, les déplacements inter-régions sont limités, couvre-feu général, certaines villes sont en quarantaine etc.

Dans le cas de Puerto Williams (comune du Cap Horn) l’accès est limité aux residents et aux travailleurs essentiels.

Conséquence: les expéditions au Cap Horn  prévues à partir de novembre sont en suspens.

Nous espérons que la situation va se normaliser en janvier et février, cad. l’été austral et les grandes vacances au Chili.

DONNÉES COVID

La situation du Chili n’est pas critique mais le pays n’arrive pas à se débarasser du virus.

Après un pic mi-juin (début de l’hiver = « deuxième vague »), le nombre de nouveaux cas est descendu constamment, mais il a atteint un plancher sous lequel il ne baisse plus.

Chaque jour il y a entre 1000 and 2000 nouveaux cas, pour environ 25.000 PCRs (le taux le plus élevé en Amerique du Sud) et entre 25 et 100 morts.

Source: www.gob.cl/coronavirus/cifrasoficiales/

Cependant, l’épicentre de la pandémie est maintenant à Punta Arenas. Malgré une quarantaine stricte, un couvre-feu à 20:00h, etc, la contagion est hors de contrôle.

Source: www.gob.cl/coronavirus/cifrasoficiales/

Puerto Williams est actuellement préservée (2020 10 06: zéro cas actif) grâce à son cordon sanitaire naturel: le ferry hebdomadaire et les petits avions sont réservés aux résidents et aux travailleurs essentiels.

 

2020 07 12 – Chili, données sur le COVID

MISE A JOUR 2020 07 14

Ce post présente des faits sur le COVID au Chili et en particulier dans le sud: Patagonie, Terre de Feu et Cap Horn.

Pour les visiteurs. Les vols internationaux  ont repris mi-juin (Iberia, LATAM, Air France, etc). Les vols nationaux sont maintenus mais moins fréquents, ex. Santiago – Punta Arenas: 2 vols par semaine. Dans le Sud Chili, les ferries fonctionnent.

En résumé vous pouvez voyager maintenant ou attendre Octobre, quand la situation sera probablement normalisée. Lisez ce qui suit avant de prendre une décision.

COVID. Chiffres nationaux au Chili, 12 juillet 2020. 1.273.627 tests,  312000 cas positifs, 24000 cas actifs,  6881 morts. Source gob.cl/coronavirus/cifrasoficiales

COVID. Chiffres régionaux pour le Sud Chili,  11 juillet. 1545 cas, 17 morts. Puerto Williams 22 cas,  zéro actif. Puerto Natales 50 cas (beaucoup d’entre eux encore actifs), Punta Arenas 1398 cas. Source: covid19entucomuna.cl

Le pic de contagion était autour du 12-14 juin et depuis lors le nombre de cas journaliers diminue (voir graphiques plus bas).

La pandémie a frappé le Chili au pire moment:  le début de l’automne austral, cad l’arrivée des maladies pulmonaires et de la grippe.

Cependant, le Chili a performé honorablement en comparaison avec d’autres pays en termes de mortalité (décès/100.000 habitants). Par exemple:

 

Pays Population (millions) Morts Morts/100000 habitants
Portugal 10 m. 1646 16
Chili 19 m. 6881 36
USA 331 m. 132700 41
France 65 m. 29800 46
Suède 10 m. 5500 55
Italie 60 m. 35000 58
Espagne 45 m. 28400 63
UK 68 m. 44650 66

Population worldometers.info/demographics/.

Mortalité who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/situation-reports

Source: gob.cl/coronavirus/cifrasoficiales.

La stratégie du gouvernement a 3 facettes: 1) mesures précoces depuis la 3eme semaine de mars: fermeture de frontières, quarantaine, confinements. 2) actions sélectives: cordons sanitaires locaux, confinements locaux, quarantaines individuelles. 3) dépistage massif.

Actuellement en confinement(12 juillet): Santiago (metropolitan region), Valparaiso & Viña del Mar, Rencagua, Iquique, Antofagasta … La plus grande partie du territoire est libre de confinement ou quarantaine.

Voir gob.cl/coronavirus/cuarentena pour une carte.

Cordons sanitaires actuels: Punta Arenas, Puerto Williams, Puerto Natales (à confirmer).

Règles.  Port du masque obligatoire dans la rue, les transports publics et les locaux fermés (boutiques, centres commerciaux, bureaux..). Couvre feu (personne dehors entre 2200h et 0500h). Passeport sanitaire pour voyager (questionnaire + contrôle de température au départ).

Pour traverser un cordon sanitaire: autorisation préalable, après examen médical. Selon règlements locaux, PCR et/ou quarantaine.

To cross a  sanitary cordon: in general, previous autorization and medical checkup. Then according to local regulations, PCR test and/or quarantine.

Dans le district Cabo de Hornos (Puerto Williams). À partir du 2020 07 17, un test PCR est réalisé par l’hopital municipal à votre arrivée, puis vous attendez les résultats confiné à votre domicile/gîte.

Voir gob.cl/coronavirus/documentos/ pour formalités et documents.

Contactez votre consulat pour savoir comment faire.

Liens

Zones de confinement gob.cl/coronavirus/cuarentena

Documents de voyage gob.cl/coronavirus/documentos/

Chiffres locaux covid19entucomuna.cl

Chiffres nationaux gob.cl/coronavirus/cifrasoficiales.

 

Chiffres mondiaux who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/situation-reports

(avertissement sur le site de l Organisation Mondiale de la Santé: PAS FIABLE. Simple compilation de données officielles par pays, souvent biaisées, et pauvrement présentées).

 

2020 05 11 – Le Cap Horn après le COVID

Pourquoi naviguons nous au Cap Horn?

Les grandes villes nous rendaient malades et nous stressaient. Les voitures polluent, certes, mais les foules énormes sont encore pire.

Nous voulions vivre loin des gouvernements autocratiques et loin de leurs lois pesantes et paralysantes.

Nous avons décidé qu’une vie excitante dans une nature à couper le souffle valait mieux que la richesse, le confort et l’ennui.

La pandémie n’a rien changé à ça.

Au printemps austral, Sonabia naviguera au Cap Horn comme chaque année.

Mesures sanitaires. Depuis 2017, après chaque navigation, nous nettoyons le bateau au gel de chlore et nous faisons laver la lingerie et les vêtements utilisés.

Seuls ajouts: désinfectant en spray et stock de masques, au cas où quelqu’un tomberait malade, COVID ou autre.

Le Cap Horn après le COVID sera le Cap Horn comme il a toujours été.

 

page d’accueil sonabia.org

 

2018 12 21 – Cap Horn entre deux coups de vent

2018 12 21 – Départ de Puerto Williams. Arrêt à Puerto Toro pour la nuit.

Canal Picton. Courtoisie Jerry Swift

 

Puerto Toro. Courtoisie Peter Goodier

 

2018 12 22 – À l’ancre Caleta Martial, Île Herschel, Archipel des Wollaston. Le vent forcit, rafales à 45 noeuds et plus. Nous attendons.

2018 12 23 – À 0600, nous faisons le tour du Cap Horn durant une courte période de calme. Houle résiduelle ~3m.

Cape Horn. Courtoisie Jerry Swift

2018 12 23 – Retour Caleta Martial. Au moteur, car le vent forcit rapidement. Durant la nuit, rafales à 50 noeuds et plus. Nous attendons de nouveau.

Caleta Martial, voilier Vahiere dans 40 noeuds. Courtoisie Jerry Swift.

2018 12 14 – À 1900, nous mettons cap au nord, vers Puerto Toro et Puerto Williams. Le vent est tombé à 25 noeuds, rafales 30 noeuds.

Article de Jerry Swift: www.unmondedaventures.fr

Page d’accueil sonabia.org

2016 01 29 – Cap Horn, 400 ans

Le 29 Janvier 1616, le Cap Horn a été découvert par  Willem Schouten et Jacob Le Maire commandant les navires Eendracht y Hoorn. Le Cap a été baptisé en honneur à la ville de Hoorn, aux Pays Bas.

400 ans après, la Marine Chilienne a célébré l’évènement, et le voilier Sonabia a été invité.

Carlos Guevara, photographe Chilien avec sa femme et sa fille, Sylvie et Damien ont formé l’équipage de cette belle navigation.

Le récit de Carlos (en espagnol): Navegando a vela en Cabo de Hornos, una aventura para el recuerdo.

Photos courtoisie de Carlos Guevara Vivanco

Photos courtoisie de Damien Lochon

Page d’accueil sonabia.org

2020 03 09 – La dernière nage de la baleine sei

2020 03 09, Puerto Williams, Cabo de Hornos, Chile

12:30 – Une baleine est échouée dans le  Seno Lauta, en face du Club de Yachts Micalvi, juste à côté du voilier Sonabia.

C’est une baleine sei, de 12m ou plus. Elle saigne. La marée est basse, elle ne peut pas passer.

Nous déplaçons 3 bateaux pour libérer le passage. Un moment plus tard, elle réussit à faire demi tour et nage librement. Mais elle s’échoue de nouveau, cette fois sur l’autre rive du Seno Lauta.

Des orques patrouillaient et elles attaquent. La baleine essaie de s’échapper mais n’y arrive pas. À  17:00 elle est morte. La marée est presque haute, elle est sous l’eau. Les orques continuent à la dévorer.

 

Page d’accueil sonabia.org