2021 06 04 Puerto Williams, De la neige, pas de COVID

NEIGE, NEIGE, NEIGE

Grosses chutes de neige à Puerto Williams, Cabo de Hornos, Chili. Plus d’un mètre.

Sonabia, Ponton Micalvi, Cabo de Hornos

(Courtoisie Eduardo Cruz, CEDENA, Puerto Williams)

SONABIA NOUS ATTEND

Quelques voiliers restés à  Puerto Williams durant le COVID ont pu naviguer vers les glaciers de Patagonie et l’Antarctique. D’autres ont fait route au nord ouest, vers le Chili.

Aucun n’a pu aller à Ushuaia, en Argentine. L’Argentine et l’Uruguay sont toujours fermés pour les yachts.

Sonabia nous attend au Micalvi.

ZÉRO COVID À Puerto Williams

la semaine passé, zero cas de COVID. Merci au cordon sanitaire, à la vaccination extensive et au comportement responsable des gens.

Le cordon sanitaire est levé depuis le 4 juin 2021. Pour le mois qui vient, une PCR est toutefois exigée pour voyager à l’île de Navarino.

Sources: Radio Navarino, Gob.cl/coronavirus

COVID AU CHILI

En dépit d’une campagne de vaccination extensive (plus de 70% de la population cible est vaccinée) le Chili fait face à un grand nombre de cas de COVID.

Comportement négligent durant l’été austral? contrôle sanitaire des voyageurs inefficace? Variants? Type de vaccin? En tout cas voici les résultats.

 

Source: gob.cl/coronavirus

SONABIA 2 BIENTÔT À l’EAU

En construction à Socoa, Pays Basque. Grâce au COVID nous avons pu travailler sur le bateau. Bientôt à l’eau.

 

2019 10 28 – Chili, Europe, COVID – espoir et désespoir

CHILI: ESPOIR. Pour la première fois depuis la seconde vague (mi-juin) le nombre quotidien de nouveaux cas est tombé sous les 1000.  Dans le Sud (Magallanes), moins de 100 nouveaux cas. On attend les chiffres hebdomadaires et on croise les doigts.

PUERTO WILLIAMS: problème avec la pêche.  Plusieurs bateaux de pêche sont en quarantaine dans la baie de Puerto Williams. Il y a aussi quelques cas entre les familles des pêcheurs.

Source Facebook 2020 10 17.

Explication. Il y a entre 1300 et 1400 bateaux dans le Sud pour la pêche au  crabe des neiges (centolla, king crab) –  source non officielle.  La plupart d’entre eux viennent de Punta Arenas où le taux de contagion est élevé.

La saison termine courant décembre, ensuite les bateaux de pêche s’en retournent et la contagion ne devrait pas s’étendre plus avant.

FRANCE ET ESPAGNE: DÉSESPOIR.  Je suis rentré du Chili durant le pic de la seconde vague (mi juin). Précautions extrêmes, port du masque permanent, couvre feu etc.

ici, au Pays Basque, j’ai été stupéfié par le nombre de touristes et le comportement des gens.

Pas de masque, lavage de mains approximatif, et un comportement grégaire: réunions privées, rues, boutiques, évènements publics, toute opportunité est bonne pour se regrouper.

Plus important, de nombreuses personnes se rapprochent de vous inconsciemment au lieu de garder une distance sécuritaire.

Résultat: deuxième vague, pire que jamais. Nombreuses restrictions en Espagne, et en France, confinement depuis ce soir pour au moins un mois.

Autrement dit, les gouvernements ont anticipé aussi bien que des  poules sans tête.

Bien joué, les gens, et merci, les gouvernements.